J'ai un peu hésité, puis je me suis dit qu'il fallait qu'il sache qu'il avait un ami dans l'appartement d'à côté, quelqu'un sur qui il pouvait compter, déjà presque un meilleur ami. J'ai fait un discret "toc, toc, toc" dans le mur. Il n' a pas répondu. C 'était le roi de la discrétion. A force qu'il ne me réponde pas, je me suis rendormi.

     Mais le lendemain, j'ai repensé à lui. Et le soir, quand tout le monde a été endormi, j'ai encore frappé, tout doucement, à la cloison,  contre mon lit, celle qui me séparait du cabinet dentaire. Et j'ai à nouveau entendu un peu de bruit, pas grand-chose, comme une sorte de souffle.